BLOG

Pourquoi les régimes vous font-ils grossir?

Vous ne devez pas lire cette phrase souvent… Pourtant vous l’avez peut-être déjà vécu. Comprenez enfin votre corps et dites stop aux régimes voués à l’échec et aux efforts inutiles!

Au sommet de votre motivation, vous êtes déterminés à perdre rapidement les quelques kilos qui changent votre vision de vous-même et mettent votre estime de vous au plus bas. Alors pas question de faire durer le plaisir, vous allez au plus simple : les best-sellers de la minceur ou les régimes hyperprotéinés et hypocaloriques pour dire bonjour à la frustration, aux carences et à l’effet yoyo !

   Les régimes classiques: une absurdité biologique

Vous l’avez compris, ces régimes sont dangereux à besoin des égards premièrement d’un point de vue biologique à cause des carences et autres qu’ils provoquent.

La vision simpliste de la plupart des régimes classiques se cantonne aux calories alors on vous recommande de manger moins de calories et parfois de manière si drastique que vous prenez des risques inutiles pour votre santé. En effet, d’une part, vous risquez de fortes carences en nutriments essentiels notamment vitamines et minéraux. D’autre part, vous subvenez à peine aux besoins de votre métabolisme de base soit la quantité minimum de calories dont votre corps a besoin pour assurer ses fonctions vitales dont voici la répartition :

 

Et vous, voyez-vous l’intérêt de priver votre cerveau de l’énergie dont il a besoin pour fonctionner ? Ou êtes-vous d’accord de forcer votre corps à détruire de la masse musculaire ? Vous comprenez le non-sens et donc la nécessité de ne pas recourir à des privations excessives pour obtenir vos résultats?

Ensuite, l’excès de protéines est acidifiant pour votre corps et l’acidité est un fléau pour votre santé. De nombreuses réactions métaboliques nécessitent un PH équilibré pour se réaliser. L’acidité corporelle peut donc ronger les os, provoquer de nombreux déséquilibres intestinaux, des problèmes de peau, des douleurs articulaires, musculaires, de la fatigue et bien d’autre effets. De plus, l’excès de protéines va provoquer une surcharge de travail pour vos reins pour à terme les affaiblir d’où l’importance d’avoir des apports de protéines suffisants mais pas excédentaires.

Les lipides ont un rôle structurel dans les membranes cellulaires, assurent le transport de certaines vitamines et la synthèse hormonale. Leur limitation drastique presque systématique dans les régimes classiques du fait de leur valeur énergétique élevée entrave le bon déroulement de leur rôle pourtant essentiel dans votre corps. Dites donc bonjour à une faiblesse généralisée, à un risque augmenté de maladies dégénératives, aux problèmes de peau et cheveux…

   Les dangers psychologiques

Ces régimes sont aussi nuisibles d’un point de vue psychologique et social : les quantités de nourritures sont faibles, vous êtes privés de très nombreux aliments et de tous ceux que vous aimez. La frustration se fait grandissante et souvent vous craquez (abondamment) pour vous consoler de tant de violence. Vous vous sentez ensuite coupable et faible, votre confiance en vous s’érode de crises en crises… Pour couronner le tout, vos restrictions alimentaires sont telles que manger dans un contexte social est une source considérable de stress. Soit, vous faites entorse à votre régime et avez l’impression de ruiner tous vos efforts, soit vous imposez vos nouvelles habitudes et attirez les jugements et protestations silencieux ou non des autres ou pire, vous décidez de vous isoler.

Le prix psychologique est dans tous les cas absurde et inutilement élevé. Dans tous les cas, ces systèmes de privation, frustration qui vous amènent nécessairement à craquer ou à déprimer vous entrainent dans une pente glissante vers les troubles alimentaires et un rapport brisé et malsain avec la nourriture qui est pourtant une source primordiale de vie et de plaisir.

  Le prix à payer des régimes classiques

Avant tout, un rappel essentiel pour comprendre votre corps. Ce dernier est le fruit de milliers d’années d’évolution en tant que chasseurs-cueilleurs (200 000 ans pour l’homo-sapiens pour être plus précis) avec de fortes probabilités de ne pas manger de repas réguliers comme aujourd’hui. Donc votre corps est spécialisé dans la survie grâce à de formidables mécanismes de protection.

Ainsi, si vous avez fait violence à votre corps en le privant, souvent soudainement il y aura un prix à payer : le fameux « effet yoyo ». Votre corps met tout en place pour s’armer face à la privation (provoquée dans le temps par des disettes). C’est pourquoi, lors de vos phases d’attaques excessivement faibles en calories votre corps se fournit dans toutes les réserves à sa disposition : les graisses et les muscles si votre apport en protéines est en plus faible.  Votre organisme mémorise la privation. Afin d’assurer votre survie qu’il croit en danger, il abaisse volontairement votre métabolisme, soit le nombre de calories qu’il utilise pour assurer vos fonctions vitales. Pour l’instant rien d’alarmant sauf lorsque vous avez atteint votre poids idéal et que vous recommencez à manger des aliments dont vous vous étiez privés. Deux conséquences :

  • Votre corps a mémorisé la période de privation et est désormais constamment en alarme : il va stocker le maximum d’apports possible pour vous assurer les meilleures chances de survie face à une nouvelle période de « disette ». A noter également que les excès que représentent les quelques kilos en trop que vous vouliez éliminer ou les craquages sucrés que vous vous êtes octroyés pendant les régimes hypocaloriques et l’accumulation de régimes eux-mêmes ont pour effet de perturber profondément et durablement votre système glycémique. Désormais, à chaque apport sucré, votre corps s’affole et produit une quantité d’insuline excessive qui provoque nécessairement un surstockage…
  • De plus, la période de privation a forcé votre corps à consommer moins de calories pour assurer ses fonctions vitales et vous avez peut-être même amoindrit votre capital musculaire qui représente une part non négligeable de votre métabolisme de base. Vous consommez désormais moins de calories qu’avant, et donc les excès sont vite arrivés

Les dangers de l’effet yoyo ne s’arrêtent pas là : la prise de masse graisseuse se manifeste de deux manières. D’une part, vos cellules graisseuses actuelles se gorgent de gras supplémentaire (gonflent). D’autre part, vous fabriquez de nouvelles cellules graisseuses que vous ne pourrez détruire que d’une seule manière : avec la cryo donc attention !

En conclusion, vous reprenez tout ce que vous aviez perdu si ce n’est plus avec en prime un corps dont les mécanismes sont désormais perturbés et qu’il va falloir rééquilibrer et il s’agit là d’un processus long. Mais ne vous inquiétez pas, nous pouvons vous aider à vous mettre en route vers un corps saint que vous aimez!

Alors stop aux régimes ! Pour maigrir efficacement, durablement tout en respectant votre corps, recevez votre guide gratuit des premiers par minceur et bien-être :

Votre concentré d’infos, conseils, astuces et idées indispensables pour garder la ligne, se sentir bien dans son corps et rayonner de beauté

Rejoignez la communauté!

Recevez vos outils, conseils & cadeaux!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Transformez votre corps et retrouvez votre confiance en vous avec les résultats ultra-performants et l'accompagnement unique de Cool Fit

Informations

+33 (0)6 50 31 33 15
15, rue d'Enghien, 69002 - Lyon

Ouverture:
10-19h du lundi au vendredi
Soirs et weekends sur rendez-vous

Recevoir des conseils & cadeaux gratuits

Recevez vos conseils & cadeaux!

Semainiers minceur, recettes, programmes sportifs, outils téléchargables, tutos, astuces et secrets beauté... De nombreux conseils et cadeaux minceur, nutrition, sport, beauté vous attendent! Ne manquez plus jamais une offre spéciale ou un évènement Cool Fit!

Votre genre?

Votre ou vos objectif(s):

Félicitations! Vous allez bientôt recevoir vos conseils & cadeaux dans votre boite email!